27 mars 2014- Journée d’études - Les amnisties post-épuratoires après 1945 en Europe : vers une histoire transnationale ?

 

 

Journée d’études à l’Ecole normale supérieure
 Jeudi 27 mars 2014 de 10h à 17h 
(Salon de l’ENS. 45, rue d’Ulm, rez-de-chaussée)
 
Les amnisties post-épuratoires après 1945 en Europe :
vers une histoire transnationale ?
 
10h Introduction par Marie-Bénédicte Vincent (Ecole normale supérieure).
10h 30 Stéphane Gacon (Université de Bourgogne) : « Des usages de l’amnistie à l’époque contemporaine : une esquisse de typologie ».
11h 30 Valeria Galimi (Universita della Tuscia, Viterbo) : « Le temps court des épurations en Italie : l’amnistie de 1946, ses conséquences et son écho ».
13h 30 Koen Aerts (Université de Gent) : « La Belgique et l’après-répression des collaborateurs : des inciviques aux citoyens européens ».
14h 30 Dominik Rigoll (Université d’Iéna) : « L’envers de la dés-épuration. Le sort d’anciens résistants et de persécutés dans l’appareil d’Etat en France et en RFA pendant la guerre froide ».
15h 30 Michel Christian (LARHRA) : « Un regard sur les amnisties occidentales du point de vue est-européen ».
16 h 30 Discussion générale.
 
Organisation et contact : Marie-Bénédicte Vincent (mariebvincent@yahoo.fr)
Comité scientifique : Groupe de recherches « Pour une histoire transnationale et connectée des épurations en Europe après 1945 » : Marc Bergère (Université Rennes II), Jonas Campion (Université de Louvain), Emmanuel Droit (Université Rennes II), Dominik Rigoll (Université d’Iéna), Marie-Bénédicte Vincent (Ecole normale supérieure).
 
Un compte rendu de la journée est disponible : voir document joint

 

 

Documents joints

27 mai 2014
Document : PDF
55.4 ko