Archives du séminaire : « L’histoire du Moyen Âge, science sociale » et « Comment étudier les milieux populaires urbains de la fin du Moyen Âge ? » (F. Menant, 2010-2011 et 2011-2013)

Les textes des années 2010-2011 et 2011-2012 indiqués ci-dessous sont en ligne : cliquez !

Toutes les séances du séminaire n’ont pas été mises en ligne. Pour une liste complète, voir les tables des séances de chaque année. Pour 2012-2013, seuls les résumés du colloque "Clivages sociaux..." sont actuellement en ligne.

 

 

Année 2010-2011 : « L’histoire du Moyen Âge, science sociale »

Table des séances 2010-2011

séances 1 à 4 F. Menant, Introduction au séminaire 2010-2011 : « L’histoire du Moyen Âge, science sociale » 

séances 1 à 4 bis Bibliographie de l’introduction 2010-2011

9 F. Menant : « L’anthroponymie comme outil de classement social ». 

9bis F. Menant : Bibliographie et documents de « L’anthroponymie comme outil de classement social ». 

 10 F. Menant : « Les élites rurales et les modèles de société paysanne au Moyen Âge ». Texte et bibliographie

11 Déborah Cohen, « Problèmes historiographiques et méthodologiques de l’histoire du peuple : qu’est-ce qu’une identité politique populaire au XVIIIe siècle ? »

12 Laurent Feller, « Salaires, rémunération, salariat ».

12 bis Feller, : « Salaires... ». Bibliographie.

 14 (1) Olivier Mery : « Tissus et vêtements en Provence à la fin du Moyen Âge : s’habiller et marquer son statut social ? »

14 (2) Camille Fabre, « Niveaux de vie et bois à brûler à Toulouse »

 Année 2011-2012 : « Comment étudier les milieux populaires urbains de la fin du Moyen Âge ? »

 Table des séances 2011-2012

F. Menant, Introduction au séminaire : Approches du peuple médiéval

 

Séance 5 (1) - I. Strobbe, Les pauvres et les hôpitaux au bas Moyen Âge : un malentendu historiographique ? une reflexion menée a partir du cas lillois.

Séance 8 (1) - F. Faugeron, « L’alimentation du petit peuple à Venise ».

Séance 8 (2) - F. Menant : « “La famine n’est pas un problème de sciences naturelles, mais de sciences sociales ” : Les crises alimentaires du bas Moyen Âge, un phénomène de marché ».

 8 (2) bis La famine...Bibliographie et documents

 

Année 2012-2013 : « Comment étudier les milieux populaires urbains de la fin du Moyen Âge ? » (suite)

1-Vendredi 8 février 2013 

Dan Smail, prof. d’histoire médiévale, univ. Harvard, prof. invité à l’ENS, « Dette et culture matérielle ».

D’après les archives de Marseille et de Lucques au XIVe siècle.

 

2-Vendredi 15 février

 Philippe Bernardi, DR CNRS, histoire médiévale, Aix-en-Provence et LAMOP, « Prosopographie et écriture de soi en milieu populaire. Peut-on écrire la biographie des gens du peuple ? ».

Autour du cas d’un maçon provençal du XVe siècle dont P. Bernardi a exhumé la mémoire.

Discutant : Dan Smail.


3- Vendredi 22 février

Thierry Pécout, prof. d’histoire médiévale, univ. Saint-Etienne, « La commune de Marseille, un gouvernement populaire ? ». A propos de Marseille au Moyen Âge, entre Provence et Méditerranée. Les horizons d’une ville portuaire, dir. T. Pécout, 2009.

Discutants : Dan Smail et Juliette Sibon, MCF d’histoire médiévale, centre univ. Albi (auteurs de contributions au volume).

Réalisé à l’occasion d’une exposition, Marseille au Moyen Âge est beaucoup plus qu’un simple catalogue et mérite toute l’attention du médiéviste, spécialement s’il est féru d’histoire sociale. Le volume offre quantité d’éléments sur les stratifications sociales, avec de beaux documents édités et traduits. Il permet ainsi d’évoquer les travaux récents qui ont éclairé différents pans de la société marseillaise médiévale. Ce livre est aussi un excellent exemple des méthodes à utiliser pour réaliser une monographie urbaine, de ses sources, et des aperçus qu’elle permet sur différents milieux et activités. Le texte sur les légumes du jardin de Saint-Victor offre par exemple une extraordinaire contribution à notre connaissance des réalités du régime alimentaire, et d’autres documents éclairent bien l’approvisionnement en blé en temps de disette. Dans un autre domaine, les fiches de Dan Smail sur les contribuables de l’estime de 1360-1361 sont de bons exemples des possibilités et des limites de la prosopographie en milieux populaires ; etc.

La séance organisée autour du livre aurait donc pu adopter différentes approches, toutes intéressantes. Pour se placer au plus près des orientations du séminaire de cette année, Thierry Pécout a choisi de la centrer sur les groupes populaires et leur expression politique.


4-Vendredi 1er mars

Laurence Fontaine (moderniste, DR CNRS et EHESS), F. Menant et Pierre Savy (MCF d’histoire médiévale, univ. Paris-Est), « Les pauvres au Moyen Âge et aux temps modernes », séance 1.


5-Vendredi 8 mars

Fontaine Menant Savy, « Pauvres », séance 2. Avec Laurent Feller (prof. d’histoire médiévale, univ. Paris-1).


6-Vendredi 15 mars

Judicaël Petrowiste (MCF d’histoire médiévale, univ. Paris-VII) et Guilhem Ferrand (ATER d’histoire médiévale, univ. la Rochelle, et FRAMESPA, Toulouse), « Consommation paysanne ».

En préparation des Journées de Flaran 2014, « La consommation paysanne dans l’Europe médiévale et moderne ». Argumentaire des Journées : « En dépit des nombreux apports de l’histoire de la civilisation matérielle depuis une vingtaine d’années, force est de constater que les pratiques de consommation de la paysannerie du second Moyen Âge demeurent encore largement méconnues. La focalisation de la recherche sur les consommateurs urbains ou ceux des milieux de l’élite cléricale ou nobiliaire a en effet conduit à laisser dans l’ombre cette portion pourtant nettement majoritaire de la population. Cette méconnaissance a pu contribuer à pérenniser l’image traditionnelle du paysan replié sur son exploitation, et veillant à satisfaire l’ensemble de ses besoins par ses propres moyens. Cette séance se propose de poser quelques jalons historiographiques sur la thématique du paysan consommateur, et d’avancer des pistes de réflexion s’appuyant sur le renouveau récent des études en la matière ».

20 et 21 juin 2013 : colloque conclusif des trois années du séminaire (2010-2013) : « Clivages sociaux et modes de domination dans les villes européennes des XIIIe-XVe siècles ». Voir l’argumentaire, la liste des contributions et les résumés en ligne : http://www.histoire.ens.fr/Clivages-sociaux-et-modes-de.html