Colloque "Des mathématiciens et des guerres" : HISTOIRES DE CONFRONTATIONS XIXe-XXe s

MERCREDI 8 FEVRIER 2012 ISCC Paris : Maison des sciences de la communication et de l’interdisciplinarité 20, rue Berbier-du-Mets, Paris 13ème

COLLOQUE DES MATHEMATICIENS ET DES GUERRES
PROGRAMME/ PROGRAM
Matin/Morning (9h-12h45)
9h : Introduction.
9h30 : Luís Saraiava (Université de Lisbonne) : « Mathematics research and
dissemination in the
context of a dictactorship : the Portuguese case (1936-1945). »
10h : William Thomas (Imperial College, Londres) : « The Mathematical management
of uncertainty
in Britain and America in the Second World War and after. »
10h30 : Discussion
11h : pause
11h15 : Pierre Journoud (IRSEM) : « Schwartz et le Viêt-Nam, la perte de
l’innocence »
11h45 : Anne-Sandrine Paumier (Université Paris 6) : « Laurent Schwartz, un
mathématicien face aux
guerres. »
12h15-12h45 : Discussion
Après-midi /Afternoon (14h-18h)
14h : François Plantade (Université de Nantes) : « Les batailles de Jules Houël.
 »
14h30 : Jean-Guy Prevost (UQAM, Montréal) : « Statistiques, expertise et
politique : les débats sur le
coût de la guerre en Italie (1915-1925). »
15h : Antonin Durand (EPHE) : « Mathématiciens en armes : la participation des
mathématiciens aux
guerres du Risorgimento. »
15h30 : Discussion
16h : Pause
16h15 : Anne-Laure Anizan (Centre d’histoire de sciences po) : « Painlevé et la
guerre (1908-1933).
Science poliade et défense nationale. »
16h45 : Rossana Tazzioli (Université Lille 1) :« Les mathématiciens italiens
face à
l’interventionnisme dans la Première Guerre mondiale. »
17h15 : Discussion