Présentation générale du département

Le département d’histoire, situé au 45, rue d’Ulm (escalier D, 2e et 3e étages), couvre un champ d’études qui va de l’Antiquité au monde contemporain. L’histoire de l’art (en coopération avec le département d’histoire et théorie des arts) et l’histoire des sciences font partie intégrante de ses enseignements.

Le département compte environ 100 élèves et dix enseignants ainsi qu’un grand nombre de doctorants et post-doctorants associés.

Le département appartient à une unité mixte de recherche CNRS : l’Institut d’histoire moderne et contemporaine (IHMC), installé au troisième étage de l’escalier D où se trouve la plupart des bureaux des enseignants.Parmi les domaines d’intérêt de ses enseignants et de ses élèves on mentionnera les aires culturelles et les axes méthodologiques et thématiques suivants.

Des espaces

- La France de la fin du Moyen Age à nos jours

- La Méditerranée occidentale et orientale de l’Antiquité à nos jours

- L’Italie du Moyen Age à nos jours

- L’Allemagne et les pays germaniques du XIXe siècle à nos jours

Des méthodes et des techniques à approfondir

- Epigraphie

- Cartographie historique

- Méthodes d’histoire quantitative

Des axes et des thèmes

- Religion et société depuis l’Antiquité

- Economies rurales et urbaines de l’Antiquité au Moyen Age

- Etat, élites, pouvoirs, institutions et finances depuis le Moyen Age

- Sciences, arts et avant-gardes depuis l’époque moderne

- Littérature, art , langue et politique depuis l’époque moderne

- Politisation, intégration nationale et révolutions depuis la fin du XVIIIe

- Le national, l’international et le "transnational" depuis l’époque moderne

- Guerre et politique à l’époque contemporaine

Le département est à l’initiative de l’installation à l’ENS de l’Antenne française de l’Institut Remarque de New York University L’Antenne Remarque à compter de la rentrée 2011 est installée dans deux bureaux du département (Escalier D, troisième étage, couloir de la salle d’informatique du département). Le département ainsi que le DHTA gèrent les échanges d’enseignants, de chercheurs et de doctorants entre l’ENS et l’Institut Remarque.